Extension Permis mer option "hauturière"


Permis option « hauturière »

La réglementation

- toute navigation sans limitation de distance,
- sans limitation de jauge et de puissance,
- de jour et de nuit.
Le permis bateau option « hauturière » est une extension, soit au permis option « côtière », soit au permis A de conduire en mer les navires de plaisance à moteur, soit au permis « côtier ».
Pour l’inscription, le candidat doit être titulaire de l’un de ces permis.


La préparation théorique

La formation théorique assurée par le Yacht Club du Calaisis vous apporte les notions de cours nécessaires et fait une large part aux exercices qui permettent une bonne compréhension et donnent les meilleures chances de réussite à l'examen.
Si la préparation de l'extension "hauturière" nécessite un investissement personnel sérieux, elle reste pour la plupart des élèves un moment très gratifiant qui apporte un "plus" indéniable en terme de sécurité en mer.

L’examen

Les candidats à l’extension « hauturière » ne subissent qu’une épreuve théorique de navigation.
Le programme de l’épreuve
- Savoir lire une carte marine.
- Faire le point par plusieurs relèvements ou gisements et porter ce point sur la carte.
- Calculer la variation, la dérive due au vent, la dérive due au courant, le cap au compas, le cap vrai, la route sur le fond, faire l’estime.
- Identifier les phares.
- Effectuer un calcul de marée par rapport à un port principal par la règle des douzièmes.
- Etre sensibilisé aux aides électroniques à la navigation : usages et précautions.
- Savoir interpréter de manière simple une carte météorologique marine et connaître les symboles utilisés.
- Connaître le matériel de sécurité obligatoire au-delà de 6 milles.
Déroulement de l'examen :
Image
- une épreuve de carte, notée sur 12 points,
- un calcul de marée, noté sur 4,
- 2 questions sous forme de QCM portant sur l’utilisation et les précautions d’usage des aides électroniques à la navigation, notées chacune sur 0,5,
- 2 questions de météorologie sous forme de QCM, notées chacune sur 1,
- 1 question de règlementation sur le matériel de sécurité sous forme de QCM, noté sur 1.
La durée de l’épreuve est de 1 heure 30 minutes.
Le candidat doit utiliser la carte spéciale examen Permis Mer hauturier n°9999 du Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM).
Pour être reçu, le candidat doit obtenir au moins 10 et la note à l’épreuve sur la carte doit être au moins de 7. Le candidat à l’extension « hauturière » ayant subi avec succès l’épreuve théorique de navigation peut demander une attestation de réussite (valable 1 mois).


Les titres de conduite délivrés, sous la réglementation antérieure, restent valables.

Le permis B : sans aucune restriction (équivalence du permis hauturier).
Le permis C : sans aucune restriction.